Les conseils d’une photographe professionnelle pour réussir vos avant / après


Actualités - Le 15 mars 2022

Quand on termine une cure minceur ou anti-âge, plusieurs semaines se sont parfois écoulées depuis le début des soins et la personne traitée peut avoir du mal à mesurer concrètement les résultats obtenus. C’est un phénomène normal : les améliorations venant au fil des séances, la personne s’habitue petit à petit à sa nouvelle apparence, oubliant l’ancienne au fur et à mesure. Il est donc très important d’illustrer concrètement les effets des soins, et l’une des solutions les plus efficaces consiste à prendre un cliché de la zone traitée avant le début des soins et un autre à la fin de façon à pouvoir les comparer. Une solution en apparence plutôt simple, mais qui s’avère souvent difficile à mettre en œuvre quand on n’est pas un professionnel de l’image. C’est pourquoi nous avons sollicité la photographe Sophie Gisclard qui a accepté de nous donner quelques précieux conseils pour réussir les photos avant / après. Sophie Gisclard exerce le métier de photographe depuis de nombreuses années entre Toulouse et Marseille : elle a notamment réalisé des shootings pour Corpoderm, propose des prises de vues aux femmes enceintes et jeunes parents, et mène régulièrement à bien des projets personnels et artistiques. 

Sophie Gisclard Photographe

Sophie, d’après-vous, qu’est-ce qui peut décrédibiliser un montage photos avant/après ?

Pour qu’un avant / après soit réussi, il faut qu’il soit réaliste. Concrètement, ça veut dire qu’il faut éviter de tricher. Vous ne devriez pas avoir à retoucher les clichés, pas de filtre glossy, pas d'artifice... Ça signifie que certains paramètres doivent être aussi rigoureusement identiques que possible. En synthèse il faut être très vigilant sur le fond, l’éclairage, le cadre et bien sûr avec certains détails physiques.

D’après-vous quel type de fond faut-il favoriser ?

L’idéal c’est toujours d’avoir un fond neutre. Pour les portraits, il vaut mieux privilégier le blanc ou en tous cas les couleurs claires, et surtout un fond uni : pas de motifs, et on évite d’avoir trop de bibelots en arrière-plan.

Et pour mettre en avant les résultats d’un soin minceur, vous préconisez aussi le fond blanc ?

Franchement oui ! Certains essayent parfois de mettre les résultats en valeur en utilisant un fond quadrillé, mais c’est assez délicat. Pour que ça fonctionne il faut vraiment que tous les autres éléments (cadre et lumière) soient parfaitement raccords. Pour contourner cette difficulté, il ne faut pas hésiter à utiliser des moyens détournés : par exemple, prendre une photo du mètre lorsqu’on mesure un tour de taille avant et après les soins, ou encore utiliser la bonne vieille technique du vêtement devenu trop grand. On demande à la personne de revenir avec le jean qu’elle portait au début des soins, et on prend un cliché des cuisses qui flottent dedans ou de la taille qui baille… Le résultat sera moins clinique, mais finalement plus impactant.

avant après cure minceur

Et concernant la lumière, y a-t-il des astuces pour mieux la maitriser ?

Gérer la lumière, ça peut être très compliqué quand on n’est pas en studio mais il existe en effet une astuce : investir dans un ringlight. C’est l’accessoire privilégié des blogueuses et des youtubeuses, un halo lumineux qui reproduit la lumière du jour de manière correcte et surtout très homogène. Si vous le placez toujours au même endroit, c’est-à-dire soit devant l’objectif, soit devant la personne, vous aurez un rendu lumineux suffisamment stable d’une prise de vue à l’autre. Il en existe à tous les prix mais il n’est pas forcément nécessaire d’acheter du haut de gamme : on trouve des ringlights très correctes pour une cinquantaine d’euros.

Si j’ai bien suivi, il est très important de placer cette lumière au même endroit ?

Oui, l’emplacement de la lumière est important : c’est une question liée à celle du cadre. Comme je vous l’ai dit au début, il est vraiment très important que les cadres des photos avant/après soient rigoureusement identiques. Il faut donc placer systématiquement au même endroit la lumière, mais aussi l’appareil. Le mieux est d’avoir un pied sur lequel poser l’appareil-photo (ou le téléphone). Ca permet de toujours positionner l’appareil à la même hauteur, à la même distance de la lumière, et bien sûr à la même distance du sujet. Dans l’idéal, il faudrait avoir un espace réservé aux prises de vue et laisser le matériel en place. Si ce n’est pas possible, penser à marquer le sol pour pouvoir mettre le matériel en place comme il faut et rapidement.

Comment gérer son cadre ?

Il est important d’être régulier sur le cadrage des images avant/après. Pour du portrait, pensez à détacher le sujet du fond d’au moins un ou deux mètres pour ne pas avoir une ombre trop marquée au niveau de l’arrière-plan.
Vérifiez aussi que l’appareil n’est pas trop près du sujet pour ne pas avoir de déformation au niveau du visage ou du corps. Comme pour la lumière n’hésitez pas à noter toutes les informations concernant l’installation du poste de travail ainsi qu’à re-visionner les premières images de façon à pouvoir les reproduires à l’identique au deuxième shooting.

Y a-t-il d’autres points à surveiller en dehors du fond, du cadre et de la lumière ?

La cadre, le fond et la lumière sont vraiment les éléments essentiels à surveiller mais si vous réalisez une photo-portrait il faut aussi tenir compte des détails physiques. La coiffure est particulièrement importante : un changement de coupe ou de couleur peut radicalement changer un physique et rendre un avant/après très improbable. La couleur des vêtements joue beaucoup également : il faut au moins essayer d’avoir des tons équivalents et en tous cas éviter les gros contrastes. Pensez à regarder et à montrer à votre client la photo initiale avant de fixer votre dernier rendez-vous pour qu’il essaie de s'habiller et se coiffer de façon similaire. Si vous respectez toutes ces consignes, le rendu de vos avant/après devrait être intéressant. Si vous voulez le rendre encore plus percutant, il est alors possible de rajouter du texte sur l’image pour valoriser les informations importantes. Attention il ne faut surtout pas en mettre trop, une ou deux infos primordiales et pas plus ! Et pourquoi pas y intégrer votre logo pour un rendu encore plus professionnel ?

En effet, c’est une bonne idée de personnaliser l’image en fonction de son identité visuelle. Merci beaucoup Sophie pour ces précieux conseils !  

Showrooms & centres de formation

  • Amiens (80)
  • Bordeaux (33)
  • Chartres (28)
  • Le Havre (76)
  • Levallois-Perret (92)
  • Lyon (69)
  • Marseille (13)
  • Nantes (44)
  • Toulouse (31)

Newsletter