Anti-ageing et pro-ageing : révolution ou mirage marketing ? 


Actualités - Le 20 juin 2022

Si vous lisez la presse féminine et la presse spécialisée, vous les avez certainement repérés : anti-ageing et pro-ageing s’imposent comme une manière nouvelle et incontournable d’aborder le soin anti-âge. Mais que recouvrent exactement ces expressions ? Des mirages du marketing aux transformations profondes des mentalités, que nous apprennent-elles sur le monde de l’esthétique ?

Anti-ageing : le soin anti-âge intégral

anti-ageing, qu'est-ce que c'est ?

L’anti-ageing se présente comme une approche globale du soin anti-âge, englobant et mixant sérum anti-âge, régime anti-âge, soins esthétiques anti-âge, voire chirurgie anti-âge… En clair, on mobilise toutes les techniques permettant de prévenir ou de traiter les effets de l’âge et on n’hésite pas à associer ce qui peut l’être.

Une approche quasi holistique qui permet d’aborder la problématique du rajeunissement sous plusieurs angles pour une efficacité maximale. C’est intéressant… mais finalement pas si révolutionnaire que ça : quand on est un professionnel de l’anti-âge on sait depuis longtemps que soins et cosmétiques ne font pas tout et que l’alimentation et l’hygiène de vie jouent un rôle clé dans le vieillissement. 

D’ailleurs, si on y pense le terme « anti-ageing » peut aisément être remplacé par « anti-âge » … l’effet poudre aux yeux en moins ! Le recours à la langue anglo-saxonne ne servirait-il pas simplement à moderniser un discours qui, dans le fond, reste le même ? 

Pro-ageing : une autre façon de penser le soin anti-âge

En écho au terme anti-ageing est apparu récemment celui de pro-ageing, et il s’impose si l’on en croit la rumeur qui enfle : « Pro-ageing is the new anti-ageing ». Aurait-t-on de nouveau affaire à un concept marketing ? Cette fois, il semble que non : derrière le slogan se cacherait en effet une nouvelle philosophie, voire une conception révolutionnaire du soin anti-âge. Pour résumer, les soins anti-âge qui étaient jusqu’à présent pensés comme des moyens de LUTTER CONTRE les signes de l’âge sont aujourd’hui orientés vers une conception plus respectueuse de la Nature. La lutte est aujourd’hui remplacée par la recherche de l’harmonie, les signes du temps ne sont plus des outrages mais la marque d’une maturité épanouie, les femmes ne cachent plus leur âge, elles l’assument et sont fières de le vivre dans la santé et le bien-être

Néanmoins accepter le temps qui passe ne signifie pas laisser libre cours à la nature sauvage : l’idée, c’est plutôt d’agir en douceur en favorisant des techniques naturelles et en agissant à plusieurs niveaux (cosmétiques, soins traditionnels ou technologies de soin non-invasives, alimentation, hygiène de vie…) tiens, voilà qui nous rappelle quelque chose ! Le pro-ageing, quand on y pense, ne serait-ce pas une sorte de slow anti-ageing ?

Pro ageing : le bien vieillir avec l’anti-âge à tout âge

 Trêve de mauvais esprit : le pro-ageing est en réalité un concept abouti. Car œuvrer en harmonie avec la Nature signifie en creux préserver les mécanismes naturels : le pro-ageing accorde une place essentielle à la prévention et invite à débuter les soins le plus tôt possible. Et les jeunes générations adhèrent massivement au concept ! Très sensibles aux notions d’acceptation de soi et d’une beauté libérée des diktats, elles comprennent parfaitement l’intérêt de préserver la beauté naturelle, et donc de prendre soin de leur peau pour limiter et retarder au maximum l’apparition des premières rides. Ainsi, le pro-ageing se décline en fonction de l’âge et des besoins, avec toujours en toile de fond la recherche de l’harmonie, de l’acceptation et du bien-être

Pour les plus âgés, et surtout pour les plus âgées, c’est une révolution : il est  possible d’être belle après 60 ans et ça change sérieusement la donne ! Il paraitrait même qu’un nouveau terme désigne cette nouvelle génération transfigurée par l’épanouissement personnel : « les jeuniors » … Magie du marketing, quand tu nous tiens !

En définitive, l’anti-ageing comme le pro-ageing traduisent surtout une évolution des mentalités qui s’applique d’ailleurs aux soins esthétiques dans leur ensemble : une approche plus globale alliant beauté, santé et bien-être, et qui touche toutes les générations. Pour les professionnels de l’esthétique c’est une bonne nouvelle, les soins esthétiques n’étant plus seulement considérés comme l’apanage des gens soucieux de leur image mais comme un outil essentiel dans la recherche du bien-être.

Showrooms & centres de formation

  • Amiens (80)
  • Bordeaux (33)
  • Chartres (28)
  • Le Havre (76)
  • Levallois-Perret (92)
  • Lyon (69)
  • Marseille (13)
  • Nantes (44)
  • Toulouse (31)

Newsletter

6 rue de Soyouz
31240 L’Union - France