Kelly : les technologies esthétiques à domicile en région PACA


Témoignages - Propos recueilli en décembre 2019

Kelly a toujours exercé le métier d’esthéticienne. Après avoir travaillé plus de 10 ans en institut, Kelly a fait le choix de devenir esthéticienne à domicile indépendante. Depuis quelques mois maintenant elle sillonne la région d’Aix en Provence et pratique la dépilation par lumière pulsée avec l’IPL Stella Compact de Corpoderm. Kelly revient avec nous sur cette expérience et sur ce que lui apporte cette nouvelle manière de travailler.

peinture paysage région paca Cézanne

Kelly, qu’est-ce qui vous a décidée à devenir esthéticienne à domicile ?

A vrai dire, ça a vraiment été un concours de circonstances. Je gérais un institut avec une associée, mais nous n’étions plus d’accord sur la manière de mener et développer notre activité. Pour autant, je n’ai jamais envisagé une reconversion professionnelle : je suis esthéticienne depuis que j’ai 14 ans et j’adore mon métier ! En fait, ce sont mes clients qui m’ont donné l’idée de pratiquer des soins à domicile… c’est leur soutien qui m’a motivée !

Vous avez gardé votre clientèle ?

Les plus fidèles en tous cas… mais j’ai aussi développé une nouvelle clientèle. D’ailleurs, je dois constamment la développer puisque je travaille beaucoup avec la lumière pulsée : cette technique de soins se pratique en cure, mais une fois que tous les poils sont éliminés on ne donne plus que de rares soins d’entretien, d’où la nécessité de renouveler régulièrement sa clientèle…

Alors comment faites-vous pour vous faire connaitre ?

Si vous m’avez cherchée sur Internet vous aurez remarqué que je communique assez peu… En général, je suis recommandée par mes propres clients : le bouche à oreille c’est certainement la meilleure des publicités, je l’avais déjà constaté quand je travaillais en institut. Il faut aussi rappeler que je me suis lancée il y a moins d’un an : j’ai encore des choses à mettre en place, et la communication en fait partie.

Quel est le profil de votre clientèle ?

La dépilation par lumière pulsée rencontre un beau succès chez les jeunes, et ma clientèle compte beaucoup de jeunes filles, mais aussi des femmes plus matures. Souvent, les compagnons ou les maris de mes clientes découvrent cette technique à l’occasion de mes visites et certains en deviennent clients à leur tour, ce qui fait que je compte aussi quelques hommes parmi mes clients. Ensuite, le spectre est assez large : l’épilation est une demande hyper courante, et aujourd’hui elle concerne (presque) tout le monde.

Exercez-vous votre métier d’esthéticienne différemment depuis que vous pratiquez des soins à domicile ?

En termes d’organisation c’est une évidence : le rythme de travail est soutenu, avec des périodes particulièrement intenses, pendant la période des fêtes par exemple. Travailler à domicile ça signifie aussi faire beaucoup de kilomètres, déplacer et porter son matériel… il faut en tenir compte, parce qu’il faut être en forme pour pratiquer des soins de qualité. Mais j’ai la chance de pouvoir gérer librement mon emploi du temps : du coup, je m’accorde une demi-journée de repos dans la semaine et je parviens à maintenir un rythme de travail agréable.

Quels soins proposez-vous en complément de la dépilation par lumière pulsée ?

Je propose aussi l’épilation traditionnelle, et du maquillage pour les événements comme les mariages, mais mon activité se concentre essentiellement sur la dépilation par lumière pulsée. C’est une technique que j’affectionne particulièrement : c’est efficace, et on perçoit vraiment les résultats au fur et à mesure des soins. D’ailleurs elle est très populaire, mais je pense avoir un peu moins de concurrence en tant qu’esthéticienne à domicile.

Quel équipement utilisez-vous pour pratiquer la dépilation par lumière pulsée à domicile ?

J’utilise la version compacte de l’IPL Stella SHR On Move distribuée par Corpoderm : il pèse moins de 35 kg et il est surtout très fiable ! Je travaille avec Corpoderm depuis 6 ans maintenant, et je leur fais une totale confiance.

Votre partenariat a donc débuté quand vous avez travaillé en institut ?

Oui, à cette époque j’utilisais déjà Stella pour la lumière pulsée, ainsi que la radiofréquence et Cryocell pour les soins d’amincissement par le froid. Et quand j’ai décidé de devenir esthéticienne à domicile, je n’ai pas envisagé une seule seconde de travailler avec un autre fournisseur. Je sais que leur équipe est très réactive : quand j’en ai besoin ils répondent toujours très vite à mes demandes et à mes questions.

Comment envisagez-vous l’avenir de ce partenariat ? Avez-vous envisagé d’élargir votre offre de soins par exemple ?

Ça fait seulement un an que je me suis lancée… Cette année de mise en place a été très intense et j’avoue que je n’ai pas encore vraiment eu le temps d’y réfléchir…. Mais Maxime* prend régulièrement de mes nouvelles et me tient informée des dernières nouveautés. Il est possible que dans un second temps, je me forme aux protocoles de soins anti-âge praticables avec Stella. Pour la suite, j’aviserai en temps et en heure, mais je suis bien évidemment curieuse de tout appareil esthétique adapté à la pratique des soins à domicile.

Qu’est-ce qui fait la particularité d’un soin esthétique à domicile ?

Quand on travaille dans l’esthétique, on entre forcément dans l’intimité des personnes. C’est vrai en institut, mais ça l’est d’autant plus quand on pénètre dans leur univers privé, la maison, le cocon familial… Ça rapproche encore plus, ça apporte vraiment une dimension humaine supplémentaire et ça me plaît beaucoup. Bref, je suis vraiment heureuse d’avoir fait ce choix !

Vous recommanderiez à une amie qui travaille en institut de devenir esthéticienne à domicile ?

Tout dépend de son tempérament : il faut être prêt à prendre le risque d’investir, être capable de prendre seule des décisions… Ce n’est pas forcément facile, mais c’est malgré tout une expérience formidable ! Mais je crois que même si au final on décide seul, il faut savoir bien s’entourer et être bien accompagné. Moi par exemple, j’ai été soutenue par mes clients les plus fidèles, et je savais que je pouvais compter sur l’équipe Corpoderm. Quand on est en confiance ça fait la différence !

Merci Kelly, l’équipe Corpoderm appréciera sans nul doute votre témoignage. On vous souhaite une bonne continuation, et on ne manquera pas de suivre votre évolution.

*Maxime Buffel, commercial Corpoderm secteur sud-est

Showrooms & centres de formation

  • Bordeaux
  • Chartres
  • Lyon
  • Paris
  • Marseille
  • Toulouse

Newsletter