fbpx

Lumeen, les soins esthétiques par la lumière


Témoignages - Propos recueilli en mai 2021

Le premier centre esthétique Lumeen a ouvert ses portes en début d’année à Saint-Jean (31) avec une offre originale essentiellement basée sur les technologies de soin esthétique qui exploitent l’action et les bienfaits de la lumière. Un concept innovant qui n’a pas manqué de susciter l’intérêt du public, comme en témoigne Cynthia, esthéticienne chez Lumeen :

Équipe Lumeen, Intermarché Saint-Jean (31)

Cynthia, vous faite partie de la première équipe Lumeen, qu’est-ce qui vous a incitée à rejoindre l’équipe d’un centre de soins si particulier ?

J’ai suivi une formation classique en esthétique, mais j’ai beaucoup de curiosité pour les nouvelles technologies de soins esthétiques et je crois qu’elles vont réellement révolutionner le métier. L’ouverture de Lumeen était donc pour moi une véritable opportunité : j’ai suivi une formation très pointue, non-seulement pour bien connaître et maîtriser les appareils de soin, mais aussi pour connaître et comprendre chaque technologie. L’objectif de cette formation, c’était d’avoir une vision à la fois détaillée et globale des technologies, afin de savoir les associer pour proposer des parcours de soins adaptés à chaque client.

Qu’est-ce qui fait la particularité des technologies de soin utilisées dans les centres Lumeen ?

Chez Lumeen, nous utilisons surtout les technologies qui exploitent les bienfaits de la lumière. Certaines sont déjà très connues : c’est par exemple le cas de la lumière pulsée, qui est aujourd’hui couramment utilisée pour la dépilation progressive et durable. On le sait moins, mais la lumière pulsée est aussi très efficace pour les soins rajeunissement ! On utilise aussi la bio-stimulation par infrarouge (la Diadermie) ou encore la lumière LED pour les soins de photomodulation qui sont très recherchés en ce moment. En fait, le concept Lumeen, c’est simplement d’exploiter le meilleur des technologies de soin, et il s’avère que les recherches sur la lumière ont produit des résultats formidables ces derniers temps. Mais nous ne nous y limitons pas : toute technologie qui apporte réellement un plus peut trouver sa place chez Lumeen ! C’est le cas par exemple du Narl 517, un appareil basé sur l’émission d’ultra-sons. Actuellement, c’est le seul appareil qui soit capable d’éliminer les graisses profondes et il était donc indispensable qu’il entre dans l’offre Lumeen !

Vous évoquez la Diadermie, qui est une technologie Corpoderm. Utilisez-vous d’autres appareils Corpoderm ?

Oui absolument ! Lors de notre première sélection de machines les appareils Corpoderm était déjà très présents : Stella est un IPL qui fait référence, et Diasculpt, l’appareil de soin par Diadermie est distribué en exclusivité par Corpoderm. Nous avons donc contacté l’équipe commerciale de Corpoderm qui nous a présenté tout son parc d’appareils. On trouve assez peu de distributeurs de matériel esthétique aussi diversifiés en matière d’innovations technologiques, et encore moins en France ! Comme Corpoderm dispose d’appareils exploitant les technologies que nous souhaitions utiliser, il nous a paru naturel de mettre en place un partenariat exclusif, d’autant que le siège de Corpoderm se situe également en région toulousaine : ça facilite les échanges…

En tant qu’esthéticienne, quel regard avez-vous sur les possibilités offertes par ces nouvelles technologies de soin ?

Avant d’arriver chez Lumeen j’avais déjà eu à travailler avec Cryocell pour les soins minceur par Cryolipolyse, et avec Stella pour la dépilation par lumière pulsée, mais je pratiquais encore des soins esthétiques traditionnels. Je n’imaginais pas à quel point on pouvait gagner en efficacité avant de découvrir toutes ces technologies de soin : la rapidité avec laquelle on obtient des résultats est tout simplement impressionnante ! Pour la clientèle c’est forcément très attractif, et en tant que professionnelle c’est tout simplement un atout majeur pour exercer son métier : ce n’est pas parce qu’on utilise des machines qu’on porte moins d’attention à son client. Simplement, on dispose de données précises à analyser, et d’appareils efficaces pour agir précisément et comme on le souhaite.

Justement, pourriez-vous nous expliquer comment se déroule concrètement un parcours de soin chez Lumeen ?

Tout commence toujours par un diagnostic : la plupart du temps, les clients arrivent chez nous avec une demande particulière, et notre rôle consiste à leur proposer les soins qui permettront d’atteindre au mieux leur objectif. Pour les soins visage comme pour les soins corps, nous disposons d’outils de diagnostic très précis qui nous permettent de comprendre la problématique du client, et de lui expliquer pourquoi et comment telles ou telles technologies lui permettront d’obtenir des résultats. Nous l’aidons ensuite à faire son choix en tenant compte de différents paramètres, y compris le coût et la durée des soins. L’idée est de trouver une solution personnalisée pour chacun !

Les équipements dont vous disposez vous permettent-ils vraiment de traiter toutes les demandes de soin ?

Oui, et c’est d’ailleurs ce qui fait tout l’intérêt du concept Lumeen. Prenons 2 exemples opposés :

  • D’abord une jeune femme très mince mais néanmoins gênée par une disgracieuse peau d’orange sur les cuisses et le bassin. Si son IMC est en dessous de la moyenne, le recours à la cryolipolyse est proscrit, mais on pourra par contre obtenir des résultats très rapides avec la lipolyse par ultra-sons.
  • Second exemple, un homme de corpulence normale souhaite se débarrasser d’une surcharge de graisse sur la sangle abdominale installée depuis déjà quelques années, et dont aucun régime ni aucune activité sportive n’a jamais pu venir à bout. Dans ce cas-là, on proposera un parcours par étapes, en mobilisant tour à tour différentes technologies pour agir précisément comme il faut au moment où il faut. Selon la nature des graisses on utilisera la cryolipolyse, la diadermie, ou encore le NARL 517 et ses ultra-sons qui sont capables de déloger les graisses profondes.

J’ai donné ici deux exemples de soins minceur, mais le processus est le même pour les soins visages : poser un diagnostic et utiliser chaque technologie à bon escient et au bon moment !

En dépit des aléas liés aux ouvertures et fermetures dans le cadre du contexte sanitaire, avez-vous pu suivre un client sur un parcours minceur mené de A à Z ?

Oui bien sûr. Une personne vraiment motivée et disponible peut obtenir des résultats en un mois seulement : ça a été le cas pour un parcours minceur associant justement le NARL 517 et EstheSHAPE, un appareil qui génère en 30 minutes l’équivalent de 20 000 à 30 000 contractions musculaires. C’est un complément indispensable à l’action du Narl 517 puisqu’il permet au corps de fabriquer du muscle en consommant l’énergie libérée par l’action du Narl 517 sur les graisses profondes. J’ai suivi un client sur une période d’un mois, à raison de 2 séances combinées de Narl 517 et d'EstheSHAPE par semaine : à la fin des quatre semaines, les petits bourrelets autour de la ceinture abdominale avaient complètement fondu pour laisser la place à de jolies « tablettes de chocolat ». Obtenir de tels résultats en si peu de temps, c’est bluffant et ce client était vraiment content ! Ceci dit, il était aussi très motivé et il a fait beaucoup d’efforts pour améliorer son hygiène de vie. Ça joue forcément sur les résultats, tout comme d’ailleurs le métabolisme, qui peut selon les cas accélérer ou ralentir le processus. C’est la raison pour laquelle un parcours de soin est toujours personnalisé.

Quelques mois seulement après l’ouverture, estimez-vous que la clientèle soit au rendez-vous ?

Je pense que le bouche à oreille a commencé à faire son effet car nous avons nettement senti la demande s’intensifier au fil des semaines. On verra ce que ça donne lors de la réouverture le 19 mai : ma collègue Alison et moi sommes très impatientes de reprendre le travail ! Globalement je suis confiante et je pense que l’aventure Lumeen est partie pour durer : d’ailleurs deux autres centres doivent bientôt ouvrir autour de Toulouse, puis deux autres dans le Pays Basque.

Merci beaucoup Cynthia pour toutes ces informations, nous attendons avec impatience de vous retrouver sur les réseaux sociaux ;)

 

Showrooms & centres de formation

  • Bordeaux
  • Chartres
  • Lyon
  • Paris
  • Marseille
  • Toulouse

Newsletter