Unlimited Epil & Beauty à Chartres : dépilation, minceur et rajeunissement


Témoignages - Propos recueilli en novembre 2019

C’est dans le cadre d’une reconversion professionnelle que Marie Massot a ouvert son institut de beauté : elle a quitté sa carrière dans les ressources humaines pour ouvrir un institut Unlimited Epil & Beauty à Chartres. Cinq ans plus tard, Marie a accepté de répondre à nos questions pour partager son expérience avec nous.

Marie Massot et son équipe à l'institut Unlimited Epil à Chartres

Marie, pourquoi avez-vous choisi de réorienter votre carrière professionnelle dans le secteur de la Beauté ?

En réalité il s’agit plutôt d’un retour aux sources : j’ai toujours eu envie de travailler dans l’esthétique, mais mes parents et mes professeurs ont insisté pour que je poursuive des études supérieures. A l’époque, les parcours professionnels n’avaient pas très bonne presse ! Je me suis alors orientée vers les ressources humaines et j’ai travaillé quelques années dans ce domaine en tant qu’attachée commerciale… avant de tout plaquer pour revenir à mes premières aspirations ! Du coup, les enjeux étaient assez forts et il était vraiment très important pour moi de réussir dans cette activité…

Qu’est-ce qui vous a poussée à devenir franchisée ?

Avant de me lancer, j’ai pris le temps de bien étudier le secteur et j’ai mené une étude de marché. Je suis installée à Chartres, où il existe déjà un certain nombre d’instituts de beauté. Comme la concurrence est rude, j’ai cherché un moyen de me démarquer. Il n’était pas question d’ouvrir un énième institut, avec la même offre de soins que celle de la concurrence !
En me renseignant à droite et à gauche, j’ai aussi constaté le succès de la photo-dépilation. C’est comme ça que j’ai découvert mon franchiseur Unlimited-Epil & Beauty. Ça a d’abord été une rencontre : le feeling avec l’équipe Unlimited Epil est très bien passé.

C’est donc avec votre franchiseur que vous avez découvert Corpoderm ?

Oui tout à fait : chez Unlimuited Epil, l’épilation définitive constitue le cœur de métier, et nous travaillons exclusivement avec l’IPL Stella distribué par Corpoderm. J’ai donc découvert Corpoderm par le biais de ce partenariat, et j’ai beaucoup apprécié ses équipes et leur professionnalisme. Aujourd’hui, l’IPL Stella est devenu une véritable référence pour les professionnels de l’esthétique, et il est utilisé un peu partout en France et dans le monde.

Vous pratiquez uniquement la photo-dépilation par lumière pulsée ?

Non, j’ai développé une offre de soins plus globale, et je choisis les cosmétiques avec lesquels je travaille. Se diversifier est un bon moyen d’augmenter son chiffre d’affaires. D’ailleurs, notre franchiseur invite régulièrement l’équipe Corpoderm dans nos réunions pour nous faire découvrir de nouvelles technologies et de nouveaux appareils de soins.

Avec 5 années de recul, vous pensez toujours avoir fait le bon choix ?

Absolument ! Je ne regrette rien du tout : j’ai fait le bon choix en ouvrant un centre Unlimited Epil, et grâce à l’appui et l’expertise de Corpoderm je continue à développer mon activité. Aujourd’hui, les clients sont au rendez-vous. D’ailleurs, pour suivre le rythme j’ai dû embaucher deux esthéticiennes pour travailler avec moi, et nous formons également une stagiaire.

Alors quels autres soins proposez-vous dans votre institut ?

Côté technologie, j’ai opté pour les soins minceur par cryolipolyse, la lipocavitation et la radiofréquence. Ce sont des techniques différentes et complémentaires, et ça me permet de proposer des parcours de soins personnalisés.
J’utilise aussi la technologie de soin par radiofréquence et la lumière pulsée pour les soins rajeunissement, ainsi que le modeling, très efficace pour lutter contre les vergetures.

Vous travaillez donc avec d’autres équipements esthétiques Corpoderm ?

Oui, même si je travaille parfois avec d’autres fournisseurs, j’ai une bonne relation avec les commerciaux de chez Corpoderm, et je sais que je peux compter sur leur service après-vente. C’est important ! Quand une machine tombe en panne, c’est très stressant parce que ça représente beaucoup de rendez-vous annulés. L’équipe Corpoderm est très consciente de ça, et leur service après-vente est très réactif.

Vous travaillez uniquement avec des technologies esthétiques ?

Non, je pense qu’il est essentiel de proposer une offre de soins vraiment complète. C’est pour ça que j’ai aussi développé les soins manuels pour le visage et pour le corps. Les soins massage et relaxation sont très demandés.

Et que représente cette offre de soins complémentaire dans votre activité ?

Déjà, ça me permet de répondre à tous les types de demandes… ce qui évite de voir les clients filer à la concurrence ! Et je pense que le but est atteint car notre clientèle est vraiment très large : on accueille des hommes et des femmes de 16 à 70 ans, toutes catégories sociales confondues ! C’est d’ailleurs assez intéressant : ça prouve à quel point il devient de plus en plus important d’être bien dans sa peau, ce qui implique d’être à l’aise avec son image. Avec les nouvelles technologies de soin, éradiquer un complexe est devenu à la fois simple et accessible.
Et quand on propose une gamme de soin suffisamment riche, il est plus facile de fidéliser les clients et de les convertir d’un type de soins à un autre. Au final, tout ceci représente du chiffre d’affaire supplémentaire : il ne faut pas le négliger !

Photo-dépilation mise à part, quel est le soin qui connaît le plus de succès dans votre institut ?

C’est sans aucun doute la cryolipolyse : les soins minceur avec Cryocell sont très efficaces, et les résultats immédiatement visibles. Du coup, ils génèrent un véritable engouement chez mes clients : aujourd’hui les soins minceur par le froid représentent tout de même 30% de mon chiffre d’affaire.

Y a-t-il d’autres innovations esthétiques que vous avez envie d’inclure à votre offre de soins ?

Sur ce point, je suis assez pragmatique : j’observe avant tout mes clients, leurs demandes et leurs attentes, tout en me tenant informée sur les innovations. Généralement, avant de m’équiper, je préfère attendre qu’une technologie de soin devienne vraiment populaire…. Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester le fameux Diascuplt et la bio-stimulation par infrarouge… Mais ça ne devrait pas tarder !

L’équipe Corpoderm est très intéressée par vos retours sur Diasculpt… ce sera certainement l’occasion d’un nouvel échange ! Merci en tous cas Marie pour votre témoignage, et à bientôt !

Showrooms & centres de formation

  • Bordeaux
  • Chartres
  • Lyon
  • Paris
  • Marseille
  • Toulouse

Newsletter